Tarte aux Fraises et Chantilly Mascarpone

***

Ingrédients : 

Pour la base : 

  • 200 g de biscuits beurre
  • 100 g de beurre salé (c’est encore plus gourmand avec du beurre avec des cristaux de sel)

Pour la crème chantilly au mascarpone :

  • 30 cl de crème entière liquide bien froide
  • 150 g de mascarpone
  • 10 g de sucre (sucre vanillé pour encore plus de parfum)
  • 1 gousse de vanille ou de la vanille en poudre

Pour le sommet de la tarte/ la décoration :

  • Des fraises fraîches
  • Perles Caramélia de chez Valrhona (ou autres pépites de chocolat ou gourmandises qui vous plaisent)
  • Des amandes effilées

***

Réalisation :

Base biscuits beurre :

  • Réduire en miettes les biscuits beurre.
  • Mélanger le beurre mou à la poudre de biscuits jusqu’à obtenir une texture sableuse.
  • Etaler dans le fond du moule, et aplanir à l’aide du dos d’une cuillère à soupe.
  • Réserver au frais jusqu’à ce que le beurre durcisse de nouveau.
  • Sortir le fond de tarte juste au moment du montage.

Pour la crème chantilly au mascarpone : 

  • Option 1 (pour un parfum de vanille infusé et plus prononcé):
    • Verser la crème dans une casserole avec les graines de vanille et la gousse de vanille ouverte. Faire chauffer et infuser une vingtaine de minutes. Puis, placer au frigo pendant plusieurs heures pour que ça refroidisse bien, ou au congélateur si vous souhaitez aller plus vite (sans faire geler la crème non plus).
  • Option 2 (version plus rapide mais moins parfumée en vanille):
    • Verser la crème bien froide dans le bol du robot puis ajouter la vanille en poudre ou les graines de la gousse directement dans la crème.

  • Fouetter la crème à vitesse moyenne pendant une dizaine de minutes jusqu’à ce que la crème épaississe et double de volume.
  • Ajouter ensuite le mascarpone et le sucre.
  • Fouetter pendant plusieurs secondes jusqu’à ce que la crème soit bien mélangée au mascarpone et bien montée.
  • Placer l’appareil (crème + mascarpone montées) dans une poche à douille

***

Pour le montage et la décoration : 

  • Sortir du frigo le fond de tarte (attention il doit être bien froid pour ne pas faire retomber la crème).
  • Former des petites boules de crème (dômes) afin de recouvrir le fond de tarte, vous pouvez aussi laisser parler votre imagination et former des cylindres ou encore recouvrir le fond de tarte en spirale si vous avez choisi un moule circulaire.

  • Découper les têtes de fraises afin de créer une base plate, et disposer les fruits sur vos boules de crème
  • Ajouter quelques perles en chocolat (perso, j’ai utilisé les perles craquantes Caramélia de Valrhona) et des amandes effilées.

***

Une nouvelle recette gourmande, rapide et facile à réaliser !  

A vos fourneaux ! 

Ô Poir’églisse

***

Ingrédients : 

Pour la dacquoise aux amandes (la base): 

  • 3 blancs d’oeuf
  • 75 g de poudre d’amande
  • 75 g de sucre glace
  • 10 g de sucre semoule
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 citron pressé

Pour la crème montée :

  • 25 cl de crème fleurette
  • 100 g de fèves de chocolat blond Orelys Valrhona
  • 1,5 feuilles de gélatine de 2g

Pour les poires cuites au sirop infusé de réglisse :

  • 3 poires fraîches
  • 2 à 3 cuillère à soupe de cassonade
  • un peu d’eau
  • bâton de réglisse (que vous réutiliserez pour la déco)

Pour la garniture et décoration du gâteau : 

  • Perles Caramélia Valrhona
  • Poires fraîches
  • Un morceau de bâton de réglisse
  • Cacao Van Houten non sucré

Matériel :

  • Cercle de 16 cm
  • Rhodoïd

***

Réalisation :

La Dacquoise à l’amande:

  • Séparer les blancs des jaunes d’oeufs, puis monter les blancs en neige avec le jus de citron
  • Mélanger dans un bol le sucre semoule et le sucre glace
  • Incorporer délicatement les sucres aux blancs montés en neige.
  • Verser sur une plaque couverte de papier sulfurisé (idéal pour l’épaisseur de la dacquoise 2 cm).
  • Placer au four environ 30 minutes à 180°C

Pour la crème montée au chocolat:

  • Placer les feuilles de gélatine dans un bol d’eau bien froide pour les faire ramolli
  • Fouetter la crème fleurette en chantilly (faire monter la crème).
  • Faire fondre le chocolat au bain marie, ajouter un peu de crème pour rendre le mélange plus « liquide » et incorporer la gélatine hors du feu dans un chocolat bien chaud pour qu’elle puisse fondre et bien se mélanger.
  • Ajouter un peu de crème montée au chocolat fondu pour le faire descendre en température
  • Puis lorsque le mélange n’est plus trop chaud, ajouter délicatement le reste de la crème montée.
  • Mélanger avec douceur pour ne pas faire retomber la crème mais suffisamment pour rendre le mélange homogène

Pour les poires cuites dans le sirop infusé à la réglisse :

  • Verser 2 à 3 cuillères de cassonade dans une casserole
  • Recouvrer d’eau
  • Ajouter le bâton de réglisse et faire infuser quelques minutes
  • Quand le sucre est dissout, ajouter les poires fraiches coupées en lamelles (plus facile pour les déposer ensuite sur votre dacquoise au montage), et ajouter de l’eau si nécessaire pour couvrir à niveau les poires
  • Laisser cuire à feu doux
  • Arrêter la cuisson quand les poires deviennent translucides et selon votre goût. Si vous les souhaitez encore fermes et légèrement croquantes (ce que j’ai choisi) ou plus fondantes (temps de cuisson plus long donc).

***

Montage et décoration : 

  • Découper à l’aide de votre cercle la base dans la dacquoise cuite
  • Installer du ruban Rhodoïd dans votre cercle afin que la mousse n’adhère pas et que le démoulage soit facile et net
  • Disposer ensuite des morceaux de poires fraîches cuites dans le sirop, puis recouvrir d’amandes effilées
  • Puis verser la creme montée au chocolat 
  • Faire prendre au frais au moins pendant 2H
  • Démouler (retirer votre cercle délicatement puis le rhodoïd encore plus délicatement)
  • Décorer le bord avec les perles de chocolat, les morceaux de poires fraiches, le bâton de réglisse (utilisé dans le sirop) et saupoudrer de cacao

***

Une nouvelle recette gourmande avec des saveurs originales et délicates, et toujours facile à réaliser !  

Succès garanti ! Testé et approuvé, par les petits et les grands… Tout le monde s’est régalé ! Les saveurs sont subtiles et délicates, la mousse aérienne, et l’accord des parfums est un véritable délice ! Tout le monde en a repris deux fois !

Alors à vos fourneaux pour réaliser cet entremet gourmand et élégant !

Le sapin de l’avent en Or et Noir

 

***

  • 24 boîtes d’allumettes Kraft 3,5x8x5cm (Cultura, 2,99€ les 12)
  • Feuilles Décopatch (Cultura, 0,99€ l’unité)
  • 24 stickers avec chiffres pour calendrier de l’avent (Cultura, 1,19€).
  • Spray paillettes dorées (Cultura, Créalia, 3,49€).
  • Vernis colle et un pinceau
  • De la colle en bâton
  • Un carton pour découper le socle
  • Une paire de ciseaux
  • Du scotch et/ou de la pâte à fixe

***

Réalisation : 

1- Bomber 3 boîtes avec les paillettes dorées en spray.

2- Recouvrir de papier Décopatch les 21 autres boites (j’ai choisi de ne recouvrir que la face du dessus et les deux faces sur les côtés).  Découper des rectangles aux dimensions de la boite (comme un patron, la face avant et les deux sur les cotés, tout cela dans le même morceau pour une plus jolie finition sur les côtés au collage). 

Pour un effet graphique, j’ai choisi deux modèles de papier et j’ai recouvert quelques boites de papier doré, pour symboliser l’étoile au sommet du sapin, et recréer une deuxième sapin à l’intérieur du premier pour les autres boites centrales.

A vous de voir quel effet graphique vous souhaitez donner à votre sapin. On peut imaginer plusieurs boites vertes et quelques unes de couleurs pour symboliser les boules du sapin de Noël, ou encore une alternance de deux couleurs seulement, ou encore toutes les boites de la même couleur sauf l’étoile et le pied du sapin etc…  

Laissez parler votre imagination, et orner vos boites comme bon vous semble ! 

3- Coller les numéros des jours de l’avent sur les boites.

4 – Remplir les boites avec les petites surprises.

5- Choisir l’emplacement où vous souhaitez installer le calendrier de l’avent (un mur uni, une vitre, une porte…).

6- Coller sur l’emplacement choisi à l’aide de pâte à fixe ou scotch, et disposer les boites en forme de sapin géométrique. Une boite centrale au sommet, puis deux à l’étage en dessous, en prenant le temps d’être symétrique par rapport à un axe central pour un rendu plus net au final. Continuer ainsi de suite et positionner de manière centrée par rapport à la dernière ligne, les 3 boites qui constitueront le pied du sapin.

***

Et voilà, votre calendrier de l’avent est prêt ! Le compte à rebours a commencé pour découvrir les 24 petites surprises cacher dans ce petit sapin, et patienter jusqu’au jour de Noël ! 

La Pyramide de l’Avent

***

Matériel :

  • 24 boîtes blanches en carton 7x7cm (Cultura, 3,99€ les 12)
  • Feuilles Décopatch (Cultura, 0,99€ l’unité)
  • 24 chiffres Or pour calendrier de l’avent (Cultura, 1,99€).
  • Peinture rose cuivrée en Spray (Cultura, Créalia, 3,49€)
  • Spray paillettes dorées (Cultura, Créalia, 3,49€).
  • Vernis colle et un pinceau
  • De la colle en bâton
  • Un carton pour découper le socle
  • Une paire de ciseaux
  • Un pistolet à colle

***

Réalisation : 

1- Monter les 24 boites 

2- Bomber 3 faces de chaque boîte (dessus et deux cotés, mais pas la face qui s’ouvre) avec de la peinture rose cuivrée. J’ai choisi de ne bomber que 21 boîtes sur 24, pour un peu d’originalité. Puis j’ai bombé les autres boites avec les paillettes dorées en spray.

3- Une fois que la peinture est sèche, on peut passer au collage. Découper 24 carrés de 7x7cm dans les feuilles de Décopatch, puis les coller avec du vernis colle sur la face avant de la boîte (celle qui permet d’ouvrir la boite). 

4- Coller les numéros des jours de l’avent sur les boites avec de la colle en bâton.

5- Découper un cercle/plateau dans un carton épais, et le bomber avec la peinture de votre choix.

6- Monter la pyramide et réaliser quelques points de colle (avec le pistolet à colle) sur le socle et entre les boites afin d’éviter que la pyramide ne tombe. 

7- Garnir les boites avec vos petites surprises.

8- Installer le calendrier à l’emplacement de votre choix et recouvrir de neige artificielle (en option).

***

Et voilà, votre calendrier de l’avent est prêt à offrir ! Le compte à rebours a commencé pour découvrir les 24 petites surprises que renferme cette Pyramide de l’Avent, et patienter jusqu’au jour de Noël ! 

Ma Tarte à la Citrouille

Voilà une idée de recette pour varier de la soupe et de la purée, et réussir à écouler toutes les citrouilles que vous aviez achetées pour votre décoration d’Halloween !  😉 

Ma Tarte à la Citrouille

 

 

***

Ingrédients :

  • une pâte feuilletée
  • de la courge
  • 3 oeufs
  • 40 cl de crème fraîche
  • sel
  • poivre
  • noix de muscade

***

Réalisation :

  • Faire cuire à la vapeur, la veille (idéalement  si possible), la courge découpée en morceaux, puis laisser la égoutter  au frigo, toute une nuit dans une passoire avec une assiette creuse (ou plat) en dessous. La courge rend beaucoup d’eau et cela évitera qu’elle détrempe votre pâte à la cuisson ensuite.
  • Préchauffer le four à 180°c
  • Dérouler et disposer la pâte feuilletée dans le plat à tarte
  • Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette
  • Dans un saladier, battre les trois oeufs entiers, puis ajouter la crème et mélanger de nouveau
  • Ecraser à l’aide d’une fourchette ou d’un presse purée les morceaux de courge cuits
  • Ajouter ensuite cette purée à la préparation précédente (oeufs et crème) puis mélanger
  • Assaisonner à votre goût avec le sel, le poivre et la noix de muscade
  • Verser le tout sur votre pâte feuilletée dans le plat
  • Faire cuire au four, et stopper la cuisson lorsque le dessus de la tarte commence à dorer et que votre pâte feuilletée est cuite.

***

Variante avec du fromage râpé : 

Vous pouvez ajouter du fromage râpé sur la courge avant la cuisson ou directement la mélanger dans la préparation, à vous de voir ce que vous préférez !

***

Bon appétit ! 

 

 

My Little Princess

Quoi de mieux que l’anniversaire de ma Pépinetta pour réaliser mon premier gâteau princesse ?!

C’est ainsi que je me suis lancée dans le monde de la pâte à sucre, une première pour moi ! Gustativement, la pâte à sucre n’apporte rien, mais il faut reconnaitre que la matière est agréable à travailler et qu’elle ouvre à tous les possibles ! Je me suis vite prise au jeu et j’ai adoré réaliser cette princesse pour ma petite princesse à moi !  🙂

Un véritable moment de pâtisserie et de loisirs créatifs ! 

Je vous présente « My Little Princess » :


 

***

Matériel :

  • Un moule profond et un buste de poupée (Personnellement, j’ai utilisé le kit de ScrapCooking avec le dôme inoxydable et le buste de poupée qui est vendu avec).

***

Première étape : La génoise

Ingrédients : 

  • 8 oeufs
  • 250 g de sucre
  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique

Réalisation : 

  • Beurrer le moule et préchauffer le four à 180°C
  • Séparer les blancs des jaunes d’oeufs et monter les blancs en neige avec une pincée de sel
  • Quand ils sont fermes, ajouter le sucre sans arrêter de battre en neige
  • Baisser la vitesse du batteur, et ajouter les 8 jaunes, puis la farine et la levure (préalablement mélangées) en pluie
  • Arrêter dès que la farine est incorporée.
  • Verser dans le moule et lisser la surface.
  • Faire cuire 1 h (vérifier si la génoise est cuite en piquant avec un couteau, prolonger la cuisson si nécessaire). 
  • Une fois tiède, démouler le gâteau.

***

Deuxième étape : Le montage

Ingrédients pour la garniture : compote de pomme maison, Nutella et Smarties

  • Attendre que le gâteau soit refroidi pour le trancher en 5 (plus ou moins selon votre goût et la garniture que vous voulez mettre) dans l’épaisseur.

    Découper de la génoise et puit creusé pour la surprise à l’intérieure !
  • Creuser un puit dans la première tranche, puis dans la deuxième également (voire troisième), afin que la cavité soit assez grosse pour que vous puissiez mettre plein de bonbons dedans et que ça dégringole à la découpe, comme un trésor découvert ! 
  • Premier étage creusé et le deuxième étage est complètement ouvert pour pouvoir remplir de bonbons le puit !!

Entre les deux étages, on garnit de Nutella

Puis on garnit de compote de pommes maison

  • De même, garnir avec du Nutella et de la compote de pommes en alternance pour les autres étages.

  • Recouvrir totalement votre gâteau de Nutella pour que la pâte à sucre puisse tenir et coller au gâteau.

***

Troisième étape : Décorer

Ingrédients pour le décor : pâte à sucre, perles sucrées

  • Etaler la pâte à sucre afin de pouvoir recouvrir une bonne partie de votre gâteau. J’ai commencé par la pâte à sucre rose pour créer une partie de la robe de la poupée.
  • J’ai ensuite utilisé un tapis empreinte pour donner un motif à ma robe.

  • Etaler ensuite la pâte à sucre blanche pour créer l’autre partie de la robe.
  • Pour le bustier, j’ai utilisé la pâte à sucre rose et le motif à empreinte.
  • Pour créer la dentelle du haut de la jupe et le col du boléro, j’ai utilisé un outil de modelage pour pâte à sucre (cf photo ci-dessus).

Outil de modelage pour pâte à sucre

J’ai appuyé sur le bord de ma forme découpée dans la pâte à sucre (forme d’un boléro) pour que la pâte devienne fine et donc gondole un peu.

  • J’ai ensuite décorer l’arrière de la robe avec des perles sucrées, pour donner l’illusion de boutons qui ferment le jupon.

  • Puis j’ai coiffé la poupée et ajouté dans ses cheveux quelques petits formes que j’ai modelées en pâte à sucre.

  • Pour finir j’ai ajouté des perles sucrées blanches pour décorer le devant de la robe et donner l’illusion de perles de culture cousues, digne des plus merveilleuses robes de princesse !

***

Et à la dégustation, il est inévitable de couper cette belle princesse, mais le trésor qu’elle renferme, régalera tous les convives ! 

 

 

 

 

 

 

 

A vos fourneaux pour créer votre propre gâteau princesse, comme vous l’imaginez !! Tout est possible et réalisable !! N’hésitez pas non plus à varier les goûts et insérer d’autres garnitures!

Votre créativité ne demande qu’à s’exprimer et les yeux de vos convives seront remplis d’étoiles et de fierté à la vue de vos chefs d’oeuvre !! 


Déc’OR’ation d’Automne

Après une balade en forêt avec mes deux petits loulous, Pépinetto et Pépinetta, nous sommes revenus avec un sac rempli de dizaines de trésors. Les enfants adorent ramasser les cadeaux de la nature, et en Automne, le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils sont gâtés !! Feuilles, glands, châtaignes, bogues, marrons…. y’a de quoi faire !!

J’adore proposer à mes enfants des moments de bricolages et activités manuelles, et souvent je me prête au jeu aussi !!

En Automne, on décore parfois la maison pour Halloween, mais les monstres, araignées, sorcières… et horreurs en tout genre, ça va pour une soirée, mais pour plusieurs semaines, non merci LOL !!

J’ai donc imaginé « Déc’OR’ation d’Automne », un mélange entre les petits trésors de la nature et une touché dorée, pour mettre en lumière toutes ces petites merveilles !!! Le tout agrémenté d’une citation adéquate ! 😉 

 

Ma « Déc’OR’ation d’Automne » 

***

Matériel :

  • trésors de la nature : feuilles, branchage, glands, châtaignes, marrons, etc…
  • de la peinture dorée (j’ai utilisé la peinture MALA de chez IKEA, mais tout autre peinture fera également l’affaire, vous pouvez aussi utiliser des feutres POSCA)

Peinture MALA et récolte de la forêt

 

Et si vous voulez réaliser une version collée sur une feuille, ou vous amuser comme moi à faire « comme un tableau d’automne », il vous faut :

  • Feuille cartonnée de couleur, type Canson
  • De la colle

« Comme un tableau d’Automne.. » sur une feuille de Canson

***

Réalisation :

Laissez parler votre imagination et votre créativité !! A vous de faire comme vous êtes inspirés !!

***

Mes enfants se sont aussi prêtés au jeu et ils ont adoré mettre plein de couleurs sur leurs petites trouvailles !!

Voici leur version :

La « Déc’OR’ation d’Automne » de Pépinetto et Pépinetta, très coloré, j’adore aussi !

***

Tous à vos petits trésors, votre peinture et à votre imagination pour créer votre propre « Déc’OR’ation d’Automne » !!!!

« Comme une piste aux étoiles »

***

Ingrédients : 

Pour le gâteau aux marrons (la base) : 

  • 4 oeufs
  • 500 g de crème de marrons
  • 40g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure
  • 1 pincée de sel

Pour la crème montée :

  • 40 cl de crème fleurette
  • une tablette de chocolat à dessert au caramel (j’ai utilisé la tablette de chocolat caramel de Nestlé Dessert), 170 gr
  • 3 feuilles de gélatine de 2g

Pour la garniture et décoration du gâteau : 

  • Morceaux de poires fraîches
  • Bonbon chocolatés (type Maltesers)
  • Poudre alimentaire dorée pour dorer quelques bonbons chocolatés et ajouter un côté so chic à votre entremet
  • Perles de sucres dorées et blanches
  • Deux pailles en papier
  • Un bout de fil de coton
  • Du papier craft ou carton fin coupé en triangles pour inscrire un prénom ou un message, et le coller sur le fil de coton (j’ai utilisé pour ce faire un pistolet à colle, mais de la colle bâton doit faire l’affaire).

***

Réalisation :

Le gâteau aux marrons:

  • Séparer les blancs des jaunes d’oeufs, puis monter les blancs en neige avec une pincée de sel
  • Dans un cul de poule, mélanger la crème de marrons, le beurre, le sucre vanillé, la levure et les jaunes d’oeufs.
  • Incorporer délicatement les blancs en neige au mélange précédent.
  • Verser dans un moule beurré ou tapissé de papier sulfurisé
  • Placer au four 50 minutes à 140°C

Pour la crème montée au chocolat: 

  • Placer les feuilles de gélatine dans un bol d’eau bien froide pour les faire ramollir.
  • Fouetter la crème fleurette en chantilly (faire monter la crème).
  • Faire fondre le chocolat au bain marie, ajouter un peu de crème pour rendre le mélange plus « liquide » et incorporer la gélatine hors du feu dans un chocolat bien chaud pour qu’elle puisse fondre et bien se mélanger.
  • Ajouter un peu de crème montée au chocolat fondu pour le faire descendre en température
  • Puis lorsque le mélange n’est plus trop chaud, ajouter délicatement le reste de la crème montée.
  • Mélanger avec douceur pour ne pas faire retomber la crème mais suffisamment pour rendre le mélange homogène

Pour le montage et la décoration : 

  • Utiliser du Rhodoïd pour votre cercle afin que la mousse n’adhère pas et que le démoulage soit facile et net
  • Disposer dans le fond d’un cercle à entremet le gâteau aux marrons, ne pas hésiter à écraser un peu le moelleux pour qu’il épouse bien le cercle et qu’aucun espace ne reste entre le cercle et votre gâteau, OU utiliser un cercle plus petit que votre gâteau et découper le bord du gâteau qui dépasserait du cercle
  • Disposer ensuite des morceaux de poires fraîches sur le gâteau aux marrons
  • Puis verser la creme montée au chocolat 
  • Faire prendre au frais au moins pendant 2H
  • Démouler
  • Décorer le bord avec des bonbons chocolatés, les perles sucrées et la décoration avec les pailles en papier

***

Une nouvelle recette gourmande, rapide et facile à réaliser !  

Succès garanti ! Testé et approuvé, par les petits et les grands… Tout le monde s’est régalé, même ceux qui ne sont pas forcément fan de la crème de marrons habituellement ! Alors c’est dire ?!  Le goût est subtil et l’accord des parfums est juste à tomber par terre !  

Alors à vos fourneaux pour réaliser cet entremet gourmand aux saveurs d’automne ! 

Escapade dans les Côtes d’Armor

Plage de Pléhérel

***

Période : Juillet 2018

 

Transports : Vol direct (Lyon-Rennes) avec Easy Jet 75€ l’Aller-Retour par personne, puis location de voiture à l’aéroport de Rennes.

 

Hébergements : 2 adresses 

  • Lézardrieux (2 nuits)

Cette maisonnette est pleine de charme, avec une belle vue sur le Trieux. L’endroit est calme, et bien situé (à quelques minutes à pied du village). Tout est réuni pour passer un agréable séjour et les petites attentions (rafraîchissements) de Gwendal et son épouse permettent de bien débuter les vacances. Le parking est juste devant la maison et une petite plage située à une dizaine de mètres constitue un lieu bucolique pour un petit goûter et une baignade rafraîchissante.

Le logement est prévu pour 4 voyageurs (5 si l’on compte un lit parapluie à rajouter pour un bébé). Il est disposé sur 2 niveaux, la chambre à l’étage peut accueillir deux personnes, et le canapé du salon se déplie pour accueillir deux personnes également. La cuisine est située dans une petite véranda cosy et offrant une superbe vue sur le Trieux. Cette petite véranda était notre lieu préféré pour apprécier notre café les matins trop frais pour être dehors, ou les tisanes le soir avant d’aller dormir. La terrasse est très agréable pour des repas en extérieur et offre aussi une jolie vue sur le bras de mer. 

 

Maison de Lézardrieux

Vue depuis la terrasse/jardin

La petite véranda cosy de la cuisine

Café sous les rayons du soleil matinal avec vue sur le Trieux.

La vue depuis la cuisine sur le Trieux/bras de mer, à marrée basse.

 

Si vous souhaitez réserver ce logement, voici le lien Airbnb : https://www.airbnb.fr/rooms/19731792

 

  • Pleslin-Trigavou (2 nuits)

Cette superbe dépendance a été aménagée et décorée avec goût ! L’ambiance épurée et cosy nous a immédiatement séduit! Tout était réuni pour nous permettre de passer un superbe séjour. Le petit barbecue dans le jardin nous a permis de profiter pleinement de l’exterieur en soirée ! Élina est aux petits soins pour ses hôtes. Elle avait même prévue une petite attention pour nos enfants qui étaient ravis ! Elle est très disponible et réactive aux messages ! 

Le logement est prévu pour 4 voyageurs (5 si l’on compte un lit parapluie à rajouter pour un bébé). Il est de plein pied. La chambre spacieuse dispose d’un très grand lit, et dans l’espace cuisine/séjour, un canapé BZ permet d’accueillir deux personnes.

Nous avons eu un véritable coup de coeur pour ce logement rénové avec beaucoup de goût. Nous nous y sommes tout de suite senti très bien, comme à la maison. La gentillesse, les petites attentions d’Elina, et sa disponibilité ont rendu ce séjour encore plus agréable.

La petite maison !

L’espace cuisine

Le coin bureau

Le coin salon

La chambre

Le jardin

Notre petit barbecue et les saucisses typiques de la région

La petite maison by night

 

Si vous souhaitez réserver ce logement, voici le lien Airbnb :https://www.airbnb.fr/rooms/20260752

 

***

Villes et villages coup de coeur :

  • Port de Paimpol By Night :

Le Port de Paimpol est plein de charme, et il est très agréable de s’y balader. A la tombée de la nuit, les lumières apportent une dimension féérique au port. Une véritable invitation à flâner ! 

Port de Paimpol

Bateaux ostréicoles dans le Port de Paimpol

Bateau de pêche dans le Port de Paimpol

Port de Paimpol By Night

 

  • Tréguier

Cette petite ville, capitale historique du Trégor (origines de la ville datant du VIème siècle) est pleine de charme. Nous avons pris plaisir à nous promener dans le vieux Tréguier, et notamment dans les rues Saint-Yves, Colvestre, des Perderies et Renan, mais également sur la grande place aux pieds de la Cathédrale Saint-Tugdual. Maisons à colombages et pans de bois, bâtisses en granit, hôtels particuliers, ancien couvent etc… rythment l’architecture pittoresque de cette jolie bourgade. 

Cathédrale de Tréguier

Promenade dans les rues de Tréguier

Maison à colombage dans les rues de Tréguier

Tréguier

 

***

Excursion : Ile de Bréhat, alias « l’Ile aux fleurs ».

Nous avons pris l’une des vedettes de Bréhat depuis l’Arcouest. Nous avons opté pour un aller/retour + un tour de l’ile en bateau (Tour de l’île + AR = 15€ les adultes, 8,50€ les enfants de +4 ans), pour découvrir cette belle île aux fleurs depuis la Mer aussi. La balade en bateau était très instructive, les commentaires du capitaine étaient intéressants et drôles parfois, ce qui est toujours agréable. Nous avons apprécié la vue sur le large, et sur les contours de Bréhat.

Pépinetto, notre petit matelot !

La Phare du Paon, Ile de Bréhat

Ile de Bréhat

Ile de Bréhat

Ile de Bréhat

Ensuite, nous avons accosté sur l’île. Nous avons choisi de visiter l’île à pied, avec Pépinetta dans la poussette. Beaucoup de touristes louent des vélos pour faire le tour de l’île. Attention certains petits chemins, notamment sur la partie Nord de l’île ne sont pas accessibles en vélo.  Il est également possible de louer une carriole pour transporter les enfants en bas âge.

Ile de Bréhat

Fleurs de l’Ile de Bréhat

Ile de Bréhat

Ile de Bréhat

Ile de Bréhat et ses belles agapanthes

Ile de Bréhat

Chapelle Saint-Michel de l’Ile de Bréhat

Vue depuis la chapelle Saint-Michel

Maison bretonne de l’Ile de Bréhat

Marée basse sur l’Ile de Bréhat

Promenade bucolique dans les ruelles de l’Ile de Bréhat

Marée basse, chemin retour pour rejoindre l’embarcadère au Sud de l’Ile.

Nous avons passé la journée sur l’île, à flâner dans les petits hameaux de maison, au milieux des étendues de fleurs, et végétations extraordinaires. L’ile de Bréhat bénéficie d’un micro-climat grâce au courant chaud venu de l’Atlantique (Gulf Stream), ce qui permet aux agapanthes, hortensias, rosiers, palmiers etc… de pousser sur l’île. 

Nous avons visité toute la partie Sud, puis nous sommes remontés vers le bourg et nous avons également visiter la partie Nord (pas dans sa totalité), qui est beaucoup plus sauvage et moins habitée.  

Nous avions prévu le pique nique et nous avons trouvé une jolie petite plage pour déjeuner (cf plus bas dans la rubrique « Nos plages préférés »). 

Nous avons goûté à l’enchantement de cette île, et nous n’avons pas vu passer la journée ! 

Pour le retour, pensez à prendre un peu d’avance car selon la marrée, l’embarcadère est plus ou moins loin. A marrée basse, les bateaux accostent plus loin sur la côte, et vous devez emprunter un long chemin de béton le long de la côte. 

***

Nos plages préférées : 

  • La plage de Saint Guirec

Plage de Saint Guirec

Plage de Saint Guirec

Plage de Saint Guirec

Les imposants rochers de Saint Guirec

Plage de Saint Guirec

Plage de Saint Guirec

Plage de Saint Guirec

Plage authentique, avec de superbes rochers roses, et du sable au gros grain rosé également (Bon à savoir pour les petits constructeurs en herbe de châteaux de sable, il y a du sable fin sur la gauche de la plage).

Un oratoire se dresse sur la plage, et est accessible à marré basse. Il est dédié au moine gallois qui évangélisa la région. Sa statue est dépourvue de nez. L’histoire raconte que les jeunes amoureux qui souhaitaient se marier venaient planter une aiguille dans le dit nez. Malheureusement, je n’ai lu cette info que quelques jours après avoir été sur la plage, sans quoi je n’aurai pas boudé mon plaisir d’aller planter une petite aiguille dans ce moine gallois, on se sait jamais, ça aurait peut être inspiré Pépino…. 😉

 

  • La plage des Sables-d’or-les-Pins

La plage des Sables-d’or-les-Pins

Les Pep’s sur la plage des Sables-d’or-les-Pins! 😉

La plage des Sables-d’or-les-Pins

La plage des Sables-d’or-les-Pins

Cette station balnéaire de la commune de Fréhel est bordée d’un ruban de sable de près de 2km. Une lagune magnifique précède cette plage sur l’Ouest. 

Un décor de rêve pour un galop sur la plage que j’ai eu la chance de réaliser aux premiers rayons du soleil (cf paragraphe Activités plus loin dans l’article), et un terrain de jeux gigantesque pour toute la famille. Nous avons adoré le panorama de cette plage et l’immensité de cette étendue de sable doré ! 

Baignade, bronzage, châteaux de sables, parties de ballon, frisbee… tout est possible compte-tenu de la place offerte sur cette plage immense et magnifique ! 

 

  • Deux plages sur l’île de Bréhat: 
  • Plage à proximité de « La Grève de l’église », vers le quartier du Gardeno, à l’est du Bourg. Nous étions seuls sur cette petite plage pleine de charme, qui s’agrandit évidemment à marrée basse. Un lieu idéal pour notre pique-nique où le sable et les rochers s’alternent dans ce décor qui se découvre au fur et à mesure que la mer ne s’éloigne. Nos seuls compagnons pour ce déjeuner : quelques mouettes aventureuses qui s’approchaient timidement de nous et guetter d’éventuelles miettes qui tomberaient de nos petits toasts de rillettes de la mer.  

Plage à proximité de « La grève de l’église »

Plage à proximité de « La grève de l’église »

  •  La plage du Guerzido, au sud l’île.

Derrière un ruban de cailloux roses, une grande plage de sable fin s’offre à vous. Les nuages sont venus nous voir en cette fin d’après-midi ce jour-là, mais le paysage restait magnifique.

Idéal pour une baignade, ou des jeux de sable, voir même pour s’allonger sur le sable et profiter de l’air marin en se plongeant dans une lecture passionnante, ou faire une sieste, ou une partie de raquettes etc… Bref vous avez le choix pour l’activité, il y a de la place ! Cette plage plaira à tout le monde, petits et grands ! 

Plage du Guerzido

Plage du Guerzido

Plage du Guerzido

 

***

Activités : 

  • Equitation :
  •    Galoper sur la plage

Lors de cette escapade en Bretagne, j’ai eu la chance de réaliser l’un de mes rêves : galoper sur la plage. Après plusieurs années sans monter à cheval, je me suis finalement remise en selle dans ce décor absolument magique.

Après quelques tours d’échauffement dans la carrière, nous sommes partis à travers champs puis après avoir longé la route sur quelques mètres, nous avons rejoint la lagune.

La lagune

Premier galop sur cette étendue de sable avec la mer au loin. C’était déjà superbe ! Et quelques minutes après, nous avons atteint la merveilleuse plage des Sables d’Or Les Pins, où pour la première fois j’ai goûté à cette sensation quasiment indescriptible d’un galop sur la plage ! C’était magique, et absolument inoubliable ! Le cadre est merveilleux, les sensations de vitesse et de liberté sont immenses.

Entre la lagune et la plage des sables d’or

Galop sur la plage des sables d’or les pins au soleil levant ! (Je suis sur le 2ème cheval en partant de la droite 😉 ).

1H30 de pure plaisir, dans un cadre magnifique, avec une équipe sympa et des chevaux choyés. Et un clin d’oeil tout particulier à ma monture du jour : Khalife ! Pas très haut au garrot mais puissant au galop ! Un amour de cheval, qui a su me donner de superbes sensations !

Il faut se lever tôt car le rdv est donné à 7H au centre équestre, et les chevaux sont interdits sur la plage après 8h, mais franchement, ça vaut le coup, et galoper dans un paysage sublime sous les premiers rayons du soleil c’est juste magique !

La fin de la lagune sur le chemin retour

Prix de la balade pour un galop sur la plage : 32 euros.

 

  •    Poney pour les enfants

Il est possible de réaliser une balade à poney tenu à la main avec les enfants. Le centre équestre a fléché un parcours autour des près des chevaux du centre. 

Les membres de l’équipe du centre équipent le poney. Comme pour les adultes, tout le matériel de sécurité est à disposition pour votre enfant : bombe, gilet protège-dos…

Vous partez ensuite sur le parcours fléché, et c’est à vous de voir combien de tours vous vous sentez de faire. Nous avons réalisé 3 tours avec les enfants. Pépinetto était ravi de sa balade sur le dos de Pomponette. Nous avons passé un super moment en famille, avec Pépinetta en porte-bébé et Pépinetto sur son destrier.

Prix pour la balade à poney : 12 euros.

  • Balade à Poney en famille

    Balade à Poney en famille

 

Site Internet du centre équestre : https://www.centreequestrebretagne.com 

 

  • Balade sur le sentier des douaniers

Nous avons seulement longé la côté de Saint Guirec à Ploumanac’h sur le sentier des douaniers. Initialement, la balade proposée sur le sentier des douaniers dans cette région, s’étend de Ploumanac’h à la plage de Trestraou : 5km, 2H30 de marche.  En Bretagne, le sentier des douaniers : le GR34, longe l’ensemble des côtes bretonnes sur près de 2000km.

Nous n’avons fait qu’une petite portion avec les enfants mais nous étions déjà conquis par cette balade sur le littoral, comme plongés dans une succession de cartes postales. Tout le long du chemin, on progresse au milieu d’un décor magique composé de blocs de granit rose sculptés par la mer et le vent et de vues panoramiques ou parfois secrètes sur la mer émeraude des Côtes d’Armor. On traverse également un boisement de châtaigniers et de troènes, on découvre ensuite des petites plages, puis on passe sous des rochers de granit, ou par dessus, voire même entre les rochers.

Cette randonnée est facile et les petits chemins sont ludiques et plaisent aux petits comme aux grands.

Phare de Ploumanac’h

Sur le sentier des douaniers entre Saint Guirec et Ploumanac’h

Sur le sentier des douaniers entre Saint Guirec et Ploumanac’h

Les rochers de granit rose

Plage de la Bastille, avec vue sur le château de Costaérès

Sur le sentier des douaniers entre Saint Guirec et Ploumanac’h

Sur le sentier des douaniers entre Saint Guirec et Ploumanac’h

Sur le sentier des douaniers entre Saint Guirec et Ploumanac’h

Sur le sentier des douaniers entre Saint Guirec et Ploumanac’h

Vue sur la baie de Sainte Anne, Trégastel Plage

Sur le sentier des douaniers entre Saint Guirec et Ploumanac’h

Sur le sentier des douaniers entre Saint Guirec et Ploumanac’h

Port de Ploumanac’h

 

***

Notre restaurant « Coup de coeur » : Le Petit Galet

Le Petit Galet et sa terrasse avec vue panoramique sur le paysage du Cap Fréhel

Coup de coeur immense pour ce petit restaurant du Cap Fréhel !

Nous avons été immédiatement séduit par le sourire et la gentillesse de tout le personnel. Tout est prévu, pensé pour que vous passiez un bon moment. A commencer par la décoration absolument réussie. Personnellement, j’ai adoré scruter chacun des détails de cette ambiance mer, plage, Bretagne avec de nombreuses touches de modernité, fantaisie et humour, jusque dans les moindres recoins du restaurant ! Un mélange unique qui signe la véritable identité du restaurant et de l’équipe ! J’ai adoré ! Bravo !

Le Petit Galet

Le Petit Galet – Combi Van Breizh : on adore !

Le Petit Galet

Le Petit Galet au Cap Fréhel

Le Petit Galet

Le Petit Galet

Le Petit Galet

Le Petit Galet

 

Les enfants ne sont pas en reste non plus, et le recto des Sets de table qui servent aussi de menus, offre des jeux et coloriages aux enfants. Un pot plein de crayons est également apporté à table pour que vos artistes en herbe s’expriment dès leur arrivée. Des chaises hautes sont prévues pour les plus petits et des réhausseurs sont proposés aux moyens, presque grands ! 😉

Bref, à peine arrivés, vous êtes bien, détendus, tout le monde est occupé à dessiner, admirer la déco et dénicher à tour de rôle le petit détail qui vous plait, vous fait rire et que vous avez envie de partager avec ceux de votre table. Vient ensuite la lecture du menu, et là, c’est la salivation garantie. Tous les plats proposés ont l’air plus bons les uns que les autres et il est difficile de faire un choix ! La philosophie de cuisine et les choix des produits locaux constituent également un véritable atout de ce restaurant ! C’est affiché avec fierté et nous on aime ça !

Le Petit Galet – Provenance des produits affichée avec fierté et humour ! On est fans !

Nous avons opté pour des galettes : galette Fromage de Chèvre Bio de la Latte & Caramel beurre salé maison pour moi, galette Andouille de Guémené & Fromage pour Pépino, et galette jambon & fromage pour Pépinetto.

Galette Fromage de Chèvre Bio de la Latte & Caramel beurre salé maison

Galette Andouille de Guémené & Fromage

Le cidre fermier bio de la Ferme de Beau Soleil était délicieux, et le jus de pomme du menu enfant de Pépinetto était à tomber par terre ! Un véritable régal !

Jus de Pomme Bio – Le Petit Galet

Le cidre fermier bio de la ferme de Beau Soleil – Le Petit Galet

En dessert, Pépino a opté pour un gourmand Kouign Amann tiède, sa boule de glace artisanale vanille et le caramel beurre salé maison, et moi j’ai craqué sur la crêpe Michoco (l’un de mes bonbons préférés, c’était donc un signe on est d’accord ?!) : caramel au beurre salé et chocolat maison ! Un délice suprême !!

Le Kouign Amann : un Best Seller voire une institution en Bretagne ! Mais tellement bon…. 🙂

La dinguissime Crêpe Michoko !!!

Tous nos plats et desserts étaient divins, nous avons encore le merveilleux souvenir gustatif qui nous revient en bouche à la vue des photos ou à la moindre pensée de ce petit restaurant !

Dommage que nous vivions à 1000km du Petit Galet, sans quoi cette adresse pépite deviendrait notre QG !

Coordonnées du Petit Galet : 

Le Petit Galet et sa k.bane

Pointe de la Latte, 22240 Plévenon

02 96 41 58 07 

lepetitgalet@gmail.com

Fb : https://www.facebook.com/galetzteam/

 

***

Histoire du drapeau Breton : 

Drapeau de la Bretagne : le « Gwenn Ha Du » (Photo prise sur la terrasse du restaurant « Le Petit Galet »)

Le drapeau breton est plus connu sous le nom de Gwenn Ha Du, ce qui signifie en breton « Blanc et Noir ».  Il se compose de 11 mouchetures d’hermine. Ce nombre précis n’a pas de signification connue, mais le choix de l’Hermine est un symbole fort en Bretagne et il fait référence à une légende. On raconte, en effet, que la duchesse Anne de Bretagne se baladait sur son cheval lors d’une journée d’hiver et qu’elle aperçut une hermine à la fourrure blanche traquée par des chasseurs. L’hermine se retrouva acculée à une marre boueuse et préféra faire face aux chasseurs et à la mort, plutôt que de salir et souiller son noble pelage blanc. La duchesse obtint alors la grâce de l’hermine, et c’est à cet instant que cet emblème de la Bretagne vit le jour ! (Texte copié et arrangé depuis le Set de Table du Restaurant « Le Petit Galet »).

***

Nous sommes complètement tombés sous le charme de la Bretagne, et nous avons particulièrement été conquis par la beauté des Côtes d’Armor ! Nous avons été agréablement surpris par la multitude d’activités qui sont proposées dans cette belle région, et nous avons déjà hâte de pouvoir y retourner (mais beaucoup plus longtemps cette fois ! ;-)) pour découvrir d’autres merveilleux endroits de la Bretagne !

Le pêchier de l’été

***

Ingrédients : 

Pour la base feuilletine (ou croustillant chocolat) : 

  • 170 g de chocolat praliné (vous le trouverez au rayon chocolat pâtissier)
  • 300g environ de crêpes dentelles

L’idée c’est d’avoir le double en crêpes dentelles qu’en chocolat.

Pour la crème pâtissière :

  • 50 cl de lait
  • 50 g de farine
  • 100 g de sucre
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 1 gousse de vanille

Pour la garniture et décoration du gâteau : 

  • Fruits frais : pêches et nectarines jaunes
  • Carreaux de chocolat praliné (ou autre selon les goûts de chacun) (prévoir deux tablettes de chocolat pralinés dans ce cas, une pour la base et une autre pour les quelques carrés de la déco)

***

Réalisation :

Base Feuilletine :

  • Réduire en miettes les crêpes dentelles.
  • Faire fondre au bain marie le chocolat praliné.
  • Une fois fondue, ajouter les crêpes dentelles émiettées et mélanger.
  • Etaler sur votre assiette de présentation dans un cercle à tarte ou entremet (j’ai utilisé un cercle de 26 cm de diamètre).
  • Laisser prendre/réserver au frigo.

Pour la crème pâtissière : 

  • Fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange se blanchisse.
  • Ajouter ensuite la farine et bien mélanger.
  • Ajouter un demi verre de lait pour le mélange soit plus liquide.
  • Mettre à chauffer le reste du lait. Lorsqu’il est tiède, ajouter le mélange oeufs+farine+sucre+lait et la gousse de vanille fendue et avec les graines grattées.
  • Fouetter dans la casserole jusqu’à ébullition.
  • Arrêter et retirer du feu quand la crème a épaissie.
  • Laisser refroidir un peu et insérer dans une poche à douille.

Pour le montage et la décoration : 

  • Pocher la crème pâtissière sur la base feuilletine en réalisant plusieurs dômes de tailles identiques ou différentes, c’est comme vous voulez ! C’est justement à cette étape que parle la créativité de chacun ! 😉
  • Disposer des fruits frais : pêches jaunes, nectarines jaunes
  • Ajouter quelques carreaux de chocolat praliné pour la gourmandise

***

Une nouvelle recette tout en fraîcheur et légèreté, très rapide et facile à réaliser !  

Succès garanti ! Testé et approuvé, j’aurai du en faire deux, tous les invités en redemandaient…  😯 

A vos fourneaux ! 

Champex-Lac et ses environs

Un lieu : Champex-Lac et ses environs

Périodes : Mars 2018 (2 nuits) et Juillet 2018 (1 nuit)

Un logement « coup de coeur »: 

Je vous ai déniché une véritable pépite : un chalet cosy et design, rénové avec bon goût et doté d’une vue IN-CRO-YABLE ! Nous avons eu l’impression de vivre comme suspendus au coeur de ce merveilleux décor du Valais, et immergés dans la nature grâce à une superbe baie vitrée. Et cerise sur le gâteau, Alain, le propriétaire, est très disponible, réactif aux messages et n’est préoccupé que par une chose : votre bien-être ! Le chalet est parfaitement équipé, tout est réuni pour que votre séjour soit inoubliable été comme hiver ! 

A l’extérieur :

   

 

A l’intérieur :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le logement est prévu pour 4 personnes (5 si l’on compte un lit parapluie à rajouter pour un bébé). Il est disposé sur 3 niveaux. Les escaliers sont assez raides alors prudence avec les jeunes enfants (nous avions bloqué l’entrée de l’escalier avec une valise pour que Pépinetta n’aille pas explorer seule cet endroit  😉 ).

J’ai trouvé ce sublime chalet sur le site d’AirBnb. Voici le lien si vous aussi vous avez envie de profiter de cette vue  à couper le souffle et d’apprécier le confort de ce petit chalet qui a tout d’un grand!

https://www.airbnb.fr/rooms/19508645?location=Orsières%2C%20Suisse&guests=1&adults=1

De 95 à 120 euros la nuit, selon la période.

 

 

Une multitude d’activités :

L’hiver, comme l’été, la région propose des dizaines d’activités variées ! Nous n’avons pas encore eu le temps de toutes les tester, mais nous comptons bien y retourner plusieurs fois pour le faire ! 

Les pays du Saint Bernard propose un PASS, accessible à tous ceux qui ont au moins séjourné une nuit dans la région et qui se sont acquittés de la taxe de séjour.  Ce Pass donne accès à de nombreuses activités. Voici le site pour découvrir tout ce qu’il propose : https://pass-saint-bernard.ch

 

En hiver, nous avons testé le ski de nuit sur la commune de Champex. La descente est également ouverte aux luges le soir ! Les nocturnes sont organisées tous les samedis de la Saison et les mardis et jeudis pendant les vacances scolaires, de 19h à 21H, 6 CHF.

 

 

Nous avons également adoré nous balader sur le lac gelé et apprécier la beauté de ce paysage enneigé.

     

 

Les enfants ont beaucoup aimé se laisser promener en luge ! 

 

Et pour le goûter, n’hésitez pas à aller vous réchauffer dans le bar/restaurant « Le Ptarmigan » situé sur le bord du lac de Champex. La déco de la véranda est cosy et vous pourrez notamment déguster de délicieux gâteaux fait maison ! 

 

 

Nous avons également découvert le village de La Fouly, accueillant cet hiver 2018 une expo photo en pleine nature : magnifique !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En été, les activités sont tout aussi nombreuses et variées !

Grands fans de SUP (Stand Up Paddle), nous nous sommes régalés à naviguer sur le lac de Champex avec notre paddle ! La couleur verte de l’eau est juste incroyable, et quel plaisir de pouvoir découvrir ce lac si différent du souvenir que nous en avions en hiver. Petit bémol pour les frileux, l’eau oscille entre 12 et 18 degrés l’été. Rafraichissement garanti ! 

Nous avons également apprécié pique-niquer au bord du lac, et savourer un petit apéro dinatoire au soleil couchant toujours sur les rives.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreuses randonnées s’offrent à vous. Quelques sentiers réalisables en famille permettent d’apprécier le lac avec un peu de hauteur ou encore de découvrir un panorama sur la vallée d’Orsières et de Verbier.

 


 

Nous avons testé le PASS à la journée (9 CHF par adultes, gratuits pour les moins de 7 ans) et nous avons pu faire de nombreuses activités (4 activités avec le même PASS!) : 

  • (1) PEDALO: nous avons loué « Le requin » et avec le roi des poissons nous avons fait le tour du lac. Une première pour les enfants et ils ont adoré !

 

  • (2) SOMMET DE LA BREYA, TELESIEGE D’ETE : nous sommes partis à l’assaut de La Breya, culminant à 2202m. L’aller-retour en télésiège est compris dans le Pass. Pépinetta a donc fait son baptème de télésiège du haut de ses 20 mois (bien sécurisée dans le porte bébé (ergobaby) contre maman ). Et pour le reste de la famille c’était une première de prendre un télésiège l’été ! C’était top, la montée et la descente (plus impressionnante) permettent d’apprécier le paysage à 360°, les panoramas sont grandioses, et le décor est juste magnifique !

Nous avons pique-niqué au sommet (penser à prévoir un pull, c’est quand même à 2200m et y’a souvent du vent un peu frais, c’est la montagne quoi !  😉 ), et nous avons bu un café au restaurant d’altitude « La Breya » situé à l’arrivée du télésiège. Le patron et sa fille sont aux petits soins pour vous, et la vue depuis la terrasse est top ! 

 

  • (3) LE JARDIN BOTANIQUE FLORE-ALPE (entrée comprise dans le PASS). Ce jardin propose plus de 4000 espèces de plantes et offre une jolie vue sur le lac de Champex. 

 

  • (4) PISCINE DE CHAMPEX (entrée comprise dans le PASS également): vous apprécierez vous baigner dans une eau à 26°C (bien plus chaude que le lac  😉 ) et tester la SlakeLine au dessus de la piscine ! Arriverez-vous à traverser sans chuter ?

 

Et pour terminer la journée en beauté, concoctez-vous un petit apéro dinatoire avec toutes les bonnes choses du coin (fromage, charcuterie…) et savourer les couleurs changeantes au soleil couchant et la lumière qui se tamise sur ce petit coin de paradis suisse. 

 

De bonnes choses à déguster :

  • de bons saucissons
  • de bons fromages, et notamment l’ORSIERE, aussi bon cru que fondu (en raclette par exemple)

  • de bonnes tisanes bio et suisse, à tester la marque « Grand St Bernard » !  😉 

***

Pour résumer, nous avons passé deux merveilleux weekend dans ce coin de paradis à la montagne ! Les paysages sont sublimes en été comme en hiver, les activités ne manquent pas et le dépaysement est garanti ! Nous projetons d’y retourner, de pouvoir profiter d’autres activités en famille (Randonnées, ski, luge, trail, tyroliennes, trotinettes d’été… bref les idées d’activités ne manquent pas pour les années à venir ! 😉 mais pour certaines il faut attendre que nos bambins grandissent un peu), et découvrir d’autres recoins du Pays du Saint Bernard ! 

 

Alors à vos agendas pour vous programmer en amoureux, en famille ou entre amis, un petit séjour idyllique à la montagne ! 

Gourmandises d’été

  

***

Ingrédients : 

Pour la base : 

  • 100 g de biscuits beurre
  • 50 g de beurre

Pour la crème pâtissière :

  • 50 cl de lait
  • 50 g de farine
  • 100 g de sucre
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 1/2 gousse de vanille

***

Réalisation :

Base biscuits beurre :

  • Réduire en miettes les biscuits boudoirs.
  • Mélanger le beurre mou à la poudre de biscuits jusqu’à obtenir une texture sableuse.
  • Etaler dans votre cercle, et aplanir à l’aide du dos d’une cuillère à soupe.
  • Réserver au frais jusqu’à ce que le beurre durcisse de nouveau.

Pour la crème pâtissière : 

  • Fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange se blanchisse.
  • Ajouter ensuite la farine et bien mélanger.
  • Ajouter un demi verre de lait pour le mélange soit plus liquide.
  • Mettre à chauffer le reste du lait. Lorsqu’il est tiède, ajouter le mélange oeufs+farine+sucre+lait et la gousse de vanille fendue et avec les graines grattées.
  • Fouetter dans la casserole jusqu’à ébullition.
  • Arrêter et retirer du feu quand la crème a épaissie.
  • Laisser refroidir un peu et disposer dans une poche à douille.

Pour le montage et la décoration : 

  • Pocher la crème pâtissière sur la base biscuitée
  • Disposer des fruits frais : fraises, cerises, pèche jaune….
  • Pocher quelques petits dômes de crème pâtissière au milieu des fruits
  • Ajouter quelques perles en chocolat (perso, j’ai utilisé les perles craquantes Caramélia de Valrhona)

***

Une nouvelle recette tout en fraîcheur et légèreté, rapide et facile à réaliser !  

A vos fourneaux ! 

Le jeu de Morpion

***

Matériel :

  • une petite pochette en tissu (Amazon, Cultura, ou encore vous pouvez récupérer une pochette de tissu d’un bijou par exemple)
  • des boutons créatifs (Lot de 6 tongs, 4,29€ Cultura)
  • deux marqueurs POSCA pointe calibrée extra-fine (3,69€ le feutre, Cultura)
  • 10 galets (cadeaux de mère nature ramassés au grès d’une balade)
  • une règle
  • une aiguille et du fil

***

Réalisation :

1 – Tracer un quadrillage de 9 cases à l’aide d’une règle et d’un feutre noir sur le dessus de la pochette.

2 – Tracer une croix sur 5 galets et un rond sur les 5 autres.

3 – Coudre les boutons décoratifs sur la pochette.

4 – Ranger les galets dans la pochette et nouer le lien.

***

Voilà un petit jeu rapide et facile à réaliser! Il vous suivra partout pendant vos vacances à la plage ou à la montagne, et il trouvera facilement sa place dans un petit rangement de la chambre ou du salon pour des moments de détente en famille à la maison !

A vous de jouer et laissez parler votre créativité pour personnaliser votre jeu de Morpion ! 

Les K’rés DémaKillants !

***

Matériel : 

  • tissu éponge
  • tissu coton
  • épingles
  • machine à coudre
  • fils dans des coloris proches des tissus choisis 😉

***

Réalisation : 

  • Réaliser un patron dans une feuille de papier : découper un carré de 10 cm de côté. 
  • Tracer sur l’envers de chacun des tissus choisis (celui en coton et l’autre dans la matière de votre choix), le contour du patron carré. Découper avec les ciseaux à 1 cm du trait du carré, afin de laisser de la place pour la couture.
  • Positionner les deux carrés obtenus, endroit contre endroit et épingler

  • Coudre 3 côtés en entier.  

  • ATTENTION : ne pas coudre la totalité du 4ème côté, veiller à laisser 4 à 5 cm sur l’un des bords, pour pouvoir retourner l’ouvrage, et le mettre à l’endroit.

  • Pour que les angles soient nets et que le tissu soit bien positionné, ne pas hésiter à pousser chacun des angles du carré avec un crayon.

  • Finir de coudre le 4ème côté une fois le travail bien positionné à l’endroit. Si vous souhaitez ajouter un petit ruban pour pouvoir pendre votre « K’ré DémaKillant » pour le faire sécher, découper un petit morceau de ruban, plier le en deux, insérer le dans les quelques centimètres de couture qu’il reste à terminer et coudre le tout à la main ou machine (selon préférence).

Et voilà vos « K’rés DémaKillants » sont terminés ! 

***

A vos machines, tissus, aiguilles et rubans, pour créer vos propres carré démaquillants originaux, écologiques, économiques et 100% homemade !! 

***

Les « K’rés » sont également utilisables pour nettoyer les fesses de bébé avec du liniment bio maison par exemple ! 😉 Retrouver sur ce lien, le DIY et la recette pour faire votre liniment maison : https://bypepinette.com/le-liniment-maison

 

Mon carré doudou « étik’ettes »

 

 

***

Matériel : 

  • tissu éponge, douillette, polaire etc… selon préférence
  • tissu coton
  • perles de bois
  • ruban
  • lacet  ou cordon tricotin
  • épingles

***

Réalisation : 

  • Réaliser un patron dans une feuille de papier : découper un carré aux dimensions que vous souhaitez pour le doudou. Personnellement, j’ai déjà réalisé plusieurs modèles, en 18×18 cm et en 14×14 cm (idéal pour les nouveaux nés, le doudou n’est pas trop imposant comme ça!).
  • Tracer sur l’envers de chacun des tissus choisis (celui en coton et l’autre dans la matière de votre choix), le contour du patron carré. Découper avec les ciseaux à 1 cm du trait du carré, afin de laisser de la place pour la couture. 

  • Positionner les deux carrés obtenus, endroit contre endroit. 

 

  • Pour réaliser les fameuses « étiquettes » : les petits rubans et autres fantaisies qui agrémenteront les contours du doudou, découper plusieurs longueurs de ruban, et plier les en deux. Pour ajouter la perle de bois, passer la dans un ruban, puis comme précédemment plier en deux. 

Ne pas hésiter à varier avec les textures des rubans, les longueurs, les couleurs….

Installer la partie visible du ruban à l’intérieur du carré et maintenir avec des épingles.

De même pour le lacet qui servira d’attache-tétine, plier en deux, et fixer les extrémités avec une épingle sur le bord d’un coté du carré.

    

Une fois que l’ensemble des rubans et autres fantaisies choisies sont épinglées, coudre les bords en veillant à ôter au fur et à mesure les épingles.

ATTENTION : ne pas coudre la totalité du contour, veiller à laisser 4 à 5 cm sur l’un des bords, pour pouvoir retourner le travail, et le mettre à l’endroit.

    

Terminer les derniers centimètres de couture à l’endroit à la maison ou à la machine, selon préférence !

Et voilà le carré doudou est terminé ! 

Ne pas hésiter à le coordonner avec un hochet avec des perles en bois (DIY : https://bypepinette.com/un-hochet-avec-des-perles-de-bois) et même un hochet lapin (pas d’article pour le moment, mais plusieurs DIY pour ce hochet existent déjà sur la toile!).

***

A vos machines, tissus, aiguilles, rubans et toutes autre fantaisie qui vous inspire, pour créer votre propre carré doudou, original, unique et 100% homemade !! 

***

Veillez à ne jamais laisser bébé sans surveillance et vérifier fréquemment les coutures et autres aspects des jouets utilisés: ceux fabriqués maison mais également ceux du commerce.